Les tissus pour coudre un sac

Les tissus pour coudre un sac

Quels tissus pour coudre un sac ?

S’il est un accessoire dont on ne saurait se passer, c’est bien le sac. Que ce soit pour les courses, le sport ou les promenades au parc, nous en avons toujours besoin. Cet indispensable est aussi une pièce de mode que nous aimons assortir à nos tenues. Nous en avons donc besoin de plusieurs, de divers formats et matières.

Parce que le choix du tissu est capital en maroquinerie, voici le guide complet pour confectionner des sacs pour les grands, pour les petits et pour toutes les occasions. À vos machines à coudre !

    Quels sont les différents types de sacs que l'on peut coudre ?

    En premier lieu, sélectionnez le modèle que vous souhaitez coudre selon l’usage que vous en ferez. Puis, en fonction des caractéristiques recherchées, vous déterminerez le textile adéquat pour votre projet de couture.

    • Le cabas

      C’est le sac multifonction par excellence ! Du travail à la plage en passant par le marché, le cabas nous suit dans tous nos déplacements. De forme simple, de taille généreuse, il accepte tous les styles. On le porte à la main ou au poignet, voire à l’épaule pour les modèles avec de longues anses. Véritable caméléon, toutes les matières lui vont !

    • Le sac à bandoulière

      Rond, rectangulaire, carré, en cuir ou en toile, à rabat ou à fermeture éclair, le sac à bandoulière existe sous des formes, des matières et des finitions très variées. De taille plutôt modeste, c’est le sac à main idéal ! On l’emmène aussi bien en soirée qu’en ville, et sa bandoulière lui confère un côté très pratique.

    • La besace

      De forme rectangulaire ou plutôt ronde, de grande taille ou plus discrète : la besace est de toutes les sorties. Bureau, courses ou même balade à vélo, elle s’adapte au quotidien de tous. Elle possède un rabat et se ferme grâce à une ou deux boucles situées sur l’avant. Avec sa sangle ajustable, la besace, ou gibecière, se porte à l’épaule ou en bandoulière, permettant de garder les mains libres. Selon votre niveau en couture et vos besoins, vous pouvez coudre une besace toute simple, sans poches ni fermetures. Des compartiments intérieurs et/ou extérieurs seront bienvenus pour transporter vos documents, votre ordinateur ainsi que vos essentiels du quotidien.

    • Le sac seau

      L’histoire raconte qu’il fut inventé par Louis Vuitton pour transporter des bouteilles de Champagne ! Le sac seau tire en effet son nom de sa forme s’inspirant d’une aumônière fermée par un lien de serrage. Ce système de fermeture facile et rapide en fait le complice des personnes actives. Pratique et indémodable, il se porte à l’épaule ou en bandoulière grâce à une grande anse unique.

    • Le sac bowling

      Emprunté au jeu de quilles américain du même nom, le sac bowling se plie à toutes les situations. Une forme en demi-cercle, une fermeture éclair sur le dessus, deux anses, une bandoulière : c’est un accessoire pratique pour tous les jours. Dans un format moyen, il se substitue au sac de voyage le temps d’un week-end ou au sac de cours de votre ado. Il pourra même vous accompagner à vos séances de sport. En format mini, il s’invite volontiers dans toutes vos sorties quotidiennes.

    _

    • Le cartable

      Indispensable à tout écolier, le cartable devient serviette lorsqu’il est destiné aux adultes. Pourquoi ne pas le réaliser en petite taille pour un sac à main original ? Il est généralement de forme rectangulaire pour contenir les cahiers et livres d’école, ou encore les documents professionnels. Comme la besace, il se ferme grâce à une boucle située sur l’avant.

    • Le sac messager

      Entre la besace et le cartable, le sac messager est idéal pour le bureau. Il accueille dossiers et ordinateur, qu’il protège sous un grand rabat fermé par deux boucles. Sa large bandoulière lui assure confort et stabilité sur l’épaule.

    • Le sac à dos

      En plus de la randonnée et des salles de cours, le sac à dos sait aussi être urbain. En effet, de nombreux citadins l’ont adopté pour son côté pratique et confortable. S’adaptant à toutes les corpulences grâce à ses bretelles réglables, il offre une grande liberté de mouvement en plus d’une belle contenance. Il se décline en de multiples versions et matières, selon son usage.

      L'astuce Mondial Tissus

      Fabriqué dans un textile anti-UV, il conservera ses couleurs même exposé au soleil.

    • Le sac hobo

      Avec ses formes arrondies, le hobo a un petit côté rétro. Ce modèle aux lignes minimalistes est généralement doté d’une anse assez grande pour être porté à l'épaule. En version oversize ou baguette, le sac hobo reste à la fois élégant et décontracté. Il vous accompagnera de jour comme de nuit.

    • Le sac baguette

      Ce petit sac tout en longueur se tient sous le bras, comme la baguette de pain dont il a emprunté le nom. À l’origine, le sac baguette a été créé pour s’assortir aux tenues de soirées ou de cérémonies. Il peut être confectionné dans un tissu ouvragé, à motifs et orné de chaînes dorées ou de strass. Mais il sait également se contenter d’un simili cuir uni par exemple, pour une version plus sobre.

    _

    • Le clutch

      De l’anglais « clutch » qui signifie « empoigner », ce petit sac se tient à la main ou se coince sous le bras. Un mariage en vue ? Une soirée habillée ? Vite cousu, le clutch pimpera votre tenue tout en abritant votre téléphone et votre porte-monnaie. Agrémenté d’une chaîne métallique dorée ou argentée en guise de bandoulière, il devient pochette et s’accroche à votre épaule.

    • Le sac de voyage

      C’est celui qu’on emmène en week-end ! Grâce à sa taille plutôt généreuse, il peut accueillir le nécessaire pour une escapade de quelques jours. Il est souvent pourvu d’une bandoulière amovible en plus de ses deux anses. Parmi les différents sacs de voyage, on trouve le sac polochon ou le modèle diligence plus classique.

    • Le sac de sport

      Adeptes du yoga, de la natation ou du judo, on a tous besoin d’un sac pour emporter son matériel de sport. Sac à dos, à bandoulière ou en version polochon, il se décline dans une grande variété de formes. Il gagnera cependant en longévité s’il se compose d’un tissu imperméable ou déperlant.

    • Le sac à langer

      Le sac à langer permet d’avoir toujours sous la main de quoi changer votre bébé. Couches, produits de soins et biberons y trouvent leur place avec vêtements et doudous. Certains modèles peuvent même accueillir un tapis à langer.

    • Le sac d'ordinateur portable

      C’est une mallette souple pour protéger votre matériel informatique. Il s'apparente à une housse avec des anses et éventuellement des poches pour accueillir souris, chargeur, téléphone, lunettes, etc. Question taille, il doit être ajusté au PC qu’il transporte et rembourré. Ainsi calé dans sa sacoche, votre ordinateur sera à l’abri des chocs et de la pluie.

    _

    • Le sac banane

      Cette mini sacoche super pratique se porte ceinturée autour de la taille. Depuis son apparition dans les années 1990, la banane était plutôt destinée aux touristes et aux sportifs. Désormais, les créateurs de grandes marques en proposent une version plus moderne. Côté style, on la porte aujourd’hui plus volontiers sur l'épaule. Côté pratique, le sac banane convient bien aux joggeurs et aux cyclistes par exemple, pour transporter bouteille d'eau et chronomètre.

      Et le tote bag ? Pas de panique, nous ne l'avons pas oublié ! Nous avons un guide complet sur les tissus et accessoires à privilégier pour la réalisation de votre tote bag. C'est par ici > 

    • Choisir son tissu selon le type de sac à coudre

      Vous vous êtes décidé pour la forme ? Passons à présent au choix du tissu. Celui-ci devra avant tout être résistant et facile à entretenir.

      La bachette

      Pour tous les modèles fourre-tout, préférez une matière épaisse et résistante comme la bachette. Cette toile de coton facile à coudre est disponible en de nombreux coloris et imprimés. De quoi réaliser le cabas qui vous plaira !

      Le jacquard

      Le jacquard se prête aussi parfaitement à la réalisation des sacs, en particulier des cabas. Souvent utilisé en ameublement pour recouvrir des chaises ou des canapés, c’est un tissu épais, idéal pour la confection de grands sacs solides. Petit plus : son motif, tissé directement à l’aide de fils colorés, est plus durable qu’un imprimé.

      Le velours

      Panne de velours, milleraies, lisse ou stretch, on privilégie le velours pour son aspect doux et chatoyant. Cette étoffe aux jolis reflets donnera un look sobre et élégant à un clutch ou une pochette de soirée. Plutôt fragile, il convient moins aux sacs tout-terrain pour le sport ou le voyage.

      Le tissu enduit

      Il doit cette appellation à la couche lisse qui le recouvre et le rend imperméable et résistant. Durable, assez épais, le tissu enduit est très facile d’entretien. De plus, sa souplesse facilite la couture des sacs à dos, des cabas et autres besaces.

      Astuce

      Afin d’éviter que l’enduit ne colle à votre pied-de-biche lors de la couture, nous recommandons l’utilisation d'un pied-de-biche en Téflon.

      Le simili cuir

      Le simili cuir est composé d’une base textile enduite d’une couche de PVC, dont l’aspect ressemble à celui du cuir grâce aux effets grainés qui peuvent lui être donnés. Que vous le choisissiez en imitation léopard, dans un coloris uni ou encore à fleurs, il est parfait pour la confection de tous les types de sacs, du cartable au sac hobo.

      Le lin lavé

      Et pourquoi pas un sac en lin lavé ? La toile de lin est un textile très ancien et résistant. Pour lui donner souplesse et douceur, on lui fait subir une succession de lavages à haute température et de séchages en tambour. Cet apprêt lui confère un côté patiné qu’on adore.

      Le lin est facile à entretenir car se lave en machine. Il est d’ailleurs indispensable de le laver avant toute réalisation, car celui-ci subit un retrait de 10 à 15% après lavage. Pourquoi alors ne pas profiter de son côté bohème chic en dehors de la maison en sac de voyage ou pour un cabas des plus élégants ?

      Les tissus sergés

      La particularité du sergé est sa méthode de tissage consistant à croiser les fils pour une solidité renforcée. Si le sergé de coton est le plus courant, il existe aussi du sergé de soie ou du sergé de laine, que l’on retrouve dans le Tweed. Le sergé de coton tel que la gabardine et la toile Denim est suffisamment solide pour créer des sacs résistant à toute épreuve.

      Bonne nouvelle : votre vieux jean se transforme en sac cabas upcyclé !

      La toile de jute

      Vous aimeriez créer un sac respectueux de l'environnement tout en alliant élégance et naturel ? La toile de jute est faite pour vous. Abordable et 100 % naturelle, elle se prête à toutes les envies pour des sacs dans l’air du temps. Vous pouvez vraiment tout vous permettre avec ce textile écolo et durable.

      Le matelassé

      Le tissu matelassé se compose ainsi : une couche de coton ou de polyester, une épaisseur de ouate et une autre couche de tissu, le tout maintenu ensemble par un surpiquage.

      Le matelassage permet le transport d’accessoires fragiles comme les biberons, ce qui en fait un matériau de choix pour le sac à langer de bébé. Cerise sur le gâteau : on trouve aussi des matelassés avec des motifs différents au recto et verso, permettant de confectionner des sacs réversibles !

      La suédine double face

      Avec la suédine double face, plus besoin de s’embêter avec la doublure ! Du temps gagné et à la fin, un joli sac à main (hobo, baguette, clutch) dans une matière douce à l’aspect peau de daim.

    • Quel tissu pour la doublure d'un sac ?

      Ajouter une doublure à l'intérieur d’un sac renforce sa solidité. Le choix du tissu pour la doublure dépend donc, lui aussi, de l’utilisation que vous envisagez pour votre création.

      La crêpe Georgette, le voile de coton, la batiste suffiront à réaliser les finitions d’un petit sac à main. Une pochette de soirée, elle, méritera un textile intérieur plus soyeux comme le satin, le polyester, le taffetas ou encore la soie, pour une touche glamour.

      Pour un projet de plus grande ampleur, nous vous préconisons de vous tourner vers des textiles plus épais. Optez plutôt pour un matelassé, de la polaire ou un coton enduit, en veillant à ne pas choisir une matière trop rigide : cela rendrait la couture difficile.

      Côté look, tout est permis ! Avec une doublure unie et assortie à la teinte du sac, vous êtes sûr de ne pas vous tromper. Cependant, l’avantage de coudre son sac soi-même, c’est aussi de pouvoir se permettre toutes les fantaisies. Laissez donc libre court à votre imagination avec un contraste coloré ou en préférant un imprimé qui donnera de la personnalité à votre compagnon de tous les jours.

    • Comment rigidifier un sac ?

      Vous trouvez que votre ouvrage manque de tenue ? Il est possible de le solidifier à l’aide d’un entoilage. Également nommé thermocollant, triplure ou Vlieseline, ce terme désigne le tissu destiné à renforcer certaines parties d’un vêtement. Lors de la confection d’un sac, il permet d’empêcher le tissu de se détendre ou de s’effilocher.

      L’entoilage thermocollant

      L’entoilage thermocollant, dont l’une des faces est enduite de colle, s’applique au fer à repasser. Il en existe différents types :

      • Le non-tissé. Ce type d’entoilage thermocollant n’est pas extensible et reste assez fragile.
      • Le thermocollant tissé. Plus souple que l’intissé, il s’avère très utile pour le renfort des sacs.
      • Le thermocollant imperméabilisant. Idéal pour protéger votre ouvrage de l’humidité, en particulier s’il comporte des broderies.
      • Le molleton thermocollant, à adopter pour son effet matelassé.

      Attention : ce type d’entoilage ne convient pas si votre sac est en velours, en cuir ou en coton enduit. En effet, ces matières ne supportent pas la chaleur !

      L’entoilage non thermocollant

      Le molleton rigide de type Jeffytex est parfait pour donner du corps à votre réalisation. Indéformable, il se coud aussi bien à la main qu’à la machine.

      Vous pouvez également renforcer votre confection avec un tissu épais et un peu rigide. En règle générale, choisissez toujours une toile plus légère que le textile à entoiler.

      L’astuce Mondial Tissus

      Utilisez un simili cuir assorti pour le dessous et les coins. Vous aurez ainsi un sac à la fois beau et solide !

    • Quels accessoires de maroquinerie pour la réalisation d'un sac ?

      Encore une fois, tout dépend du modèle du sac. La grande majorité des modèles présentés ci-dessus nécessitent l’ajout d’une bandoulière, de poignées ou anses, et d’un système de fermeture. Ces accessoires méritent une attention particulière. Car non seulement ils sont utiles, mais ils peuvent aussi apporter une touche particulière à votre projet.

      Les anses et bandoulières

      Les anses et bandoulières permettent de porter votre sac à la main ou à l’épaule. Mondial Tissus propose des anses en cuir, en bambou ou en métal prêtes à l’emploi et vendues par paires. Elles existent en plusieurs tailles pour un porté à l’épaule ou à la main.

      Si votre création nécessite l’ajout d’une bandoulière, l’option la plus simple pour les besaces, cabas et sacs de voyage ou de sport consiste à coudre une sangle en coton. Faciles à coudre, leur largeur apporte confort et stabilité. Pratiques, les bandoulières à mousquetons ou à boucles sont amovibles.

      Les systèmes de fermeture pour sacs

      Pour fermer votre sac, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

      Les éléments décoratifs

      Enfin, décorez votre sac de rubans, passepoils ou pompons selon vos goûts et vos envies. Voici quelques idées à essayer :

      • customisez votre création avec des motifs réalisés à la peinture textile ;
      • agrémentez votre ouvrage de quelques broderies, de feutrine ou encore de laine feutrée ;
      • utilisez la technique du transfert textile pour un accessoire personnalisé ;
      • appliquez des écussons thermocollants ;
      • ajoutez des perles ou des strass à une pochette de soirée ;
      • donnez une touche d’originalité à votre cartable ou votre sac bowling grâce à quelques clous, un galon coloré…

      Les possibilités sont multiples, laissez libre court à votre imagination !

       

      Prêt à réaliser vous-même vos sacs ? Pour débuter, nous vous conseillons d’opter pour un patron simple comme notre lunch bag, dans un tissu facile à travailler de type toile de coton.