Les basiques de la couture

Les basiques de la couture

Les basiques de la couture

Pour coudre des vêtements ou de la décoration d’intérieur, vous devez connaître deux ou trois choses qui vous permettront de ne pas vous perdre pendant votre projet. Nous avons donc réalisé un guide complet qui vous aiguille sur la manière de choisir vos outils, vos fournitures et nous vous donnons aussi quelques conseils de base pour vous donner toute la confiance qu’il faut pour commencer !

Sommaire : 

  • Quelques mots de vocabulaire à connaître

    Point arrière : Fixe une ligne de points. Le point arrière chevauche des points au début et à la fin d'une ligne de points.

    Bâtir : Les points de bâti sont de longs points réalisés à la main ou à la machine pour maintenir temporairement le tissu avant de le coudre. Ils sont retirés une fois que la couture finale est en place.

    Biais : Le vrai biais est une coupe faite à un angle de 45 degrés par rapport à la lisière. Cette direction permet le plus d'étirement. Tous nos biais sont par ici >

    Clip : Aide à aplatir une couture courbée. Coupez à intervalles réguliers le long de la courbe intérieure en prenant soin de ne pas ne pas couper dans la ligne de couture.

    Le fil transversal : S'étend perpendiculairement à la lisière.

    Point de bordure : Deuxième rangée de points très proche de la ligne de couture sur l'endroit de la couture. Ce point est généralement cousu pour maintenir les coutures pressées en place.

    Finition des coutures : Il existe plusieurs façons de finir une couture ou un bord brut pour obtenir un aspect soigné et éviter l'effilochage. Pour les tissus solides, il suffit de couper les coutures à l'aide de ciseaux de couture. Pour les tissus légers, faites un point zigzag le long de la couture. Les autres méthodes de finition comprennent les coutures retournées, les bords liés et les bords surjetés.

    Assemblage : Les points d'assemblage sont utilisés pour coudre un bord plus long à un bord plus court, ce qui permet de donner plus d’ampleur.

    Coudre en dégradé : Les coutures doivent être en dégradé pour réduire l'ampleur lorsque le surplus de couture est pressé dans une seule direction. Après avoir cousu la couture, coupez le surplus de couture en deux. Ensuite, identifiez le côté du surplus de couture qui sera contre le corps une fois qu'il sera pressé et coupez ce côté du surplus de couture en deux.

    Ligne droite du fil : La ligne droite du fil est parallèle à la lisière. Le symbole de la longue flèche imprimé sur un patron correspond à l'emplacement de la ligne droite du fil du tissu lors de la disposition des patrons.

    Encoche : Les encoches sur un patron aident à aligner les pièces du patron lorsque vous les cousez ensemble.

    Bord brut : Le bord brut est le bord non fini et coupé du tissu.

    Endroit et envers : L'endroit du tissu sera visible sur le vêtement fini ; l'envers sera à l'intérieur. Un petit conseil : les bords bruts des tricots ont tendance à rouler vers l'endroit.

    Point d'arrêt : Le point d'arrêt est un point droit cousu à travers une couche de tissu. Il est le plus souvent utilisé autour d'une courbe pour éviter toute déformation.

    Marge de couture : La marge de couture est la distance entre la ligne de couture et le bord brut d'une pièce de tissu. La plupart des patrons ont un surplus de couture de 1.5 cm.

    Lisière : Le bord auto-fini du tissu. Les lisières sont situées sur les bords finis du tissu et sont réalisées pendant la fabrication du tissu, généralement sur un métier à tisser.

    Longueur de point : La longueur de point est déterminée par le mouvement du pied de biche. Elle peut être réglée de manière à ce que les points soient plus ou moins longs selon le projet.

    Surpiqûre : Le point sur l'extérieur d'un vêtement qui est parallèle à la couture et généralement à 0.5 cm de celle-ci.

    Sous-piquage : Le point qui aide les coutures à être plates et empêche les doublures de rouler vers l'extérieur du vêtement.

  • Les accessoires pour bien débuter en couture

    Il existe de nombreux outils et fournitures qui peuvent vous aider à faciliter la couture. Avoir les bonnes fournitures de base vous permettront d'apprendre à coudre correctement.

     

    Aiguilles et épingles 

    En règle générale, sélectionnez la taille et le type d'aiguille pour s'adapter au fil et au matériau que vous utiliserez pour votre projet. Remplacez les aiguilles après environ 8 heures de couture. Une aiguille émoussée ou tordue peut déchirer ou endommager votre tissu et ruiner votre ouvrage.

    Anatomie d’une épingle :

    Tête : Les épingles droites ont l'un des types de tête suivants : métal, plastique/nylon, plastique non fondu ou verre.

    Tige : Choisissez le diamètre de la tige de l'épingle en fonction du poids et de l'épaisseur du tissu : 0,5 millimètre (mm) pour les tissus fins et légers et les voilages ; 0,6 mm pour les tissus de poids moyen ; et 0,7 mm – 0,8 mm pour les tissus de poids moyen à lourd.

    Pointe : Les épingles doivent glisser facilement dans le tissu sans s'accrocher ni créer de gros trous. Une pointe acérée convient à la plupart des tissus. Une pointe sphérique à bout arrondi se glisse entre les boucles d'un tricot sans accrocher ou tirer sur le tissu et le fil.

    Longueur : Choisissez la longueur d'épingle qui offre la meilleure facilité de manipulation pour le projet en question.

    • Une longueur courte de 1.3 à 2.2 cm permet un travail manuel détaillé et un épinglage serré.
    • La longueur moyenne de 1.8 à 2.4 cm est polyvalente, adaptée à divers projets de couture.
    • La longueur de 2.5 à 5 cm est nécessaire pour travailler avec plusieurs couches de tissu.

    Choisir la bonne épingle droite

    Appliqué : La longueur courte permet de positionner et de maintenir les appliques pendant la couture à la main.

    Pointe bille : La pointe arrondie est spécialement conçue pour les tissus de maille et de lingerie.

    Epingle longue à pointe bille : Épingle longue à utiliser sur les tricots de poids moyen.

    Perlage : La grande tête est idéale pour la dentelle, les tissus à maille ouverte et les travaux de perlage.

    Mariage et Dentelle : Épingle extra-fine à utiliser sur les tissus délicats ou légers et la dentelle.

    Boule de couleur : Épingle à coudre d'usage général pour tissus de poids moyen.

    Boule de couleur extra longue : Épingle extra longue pour les tissus lourds les tissus souples, le bâti de couette et la couture de décoration intérieure.

    Artisanat : Épingle extra-longue pour les tissus épais, les projets de décoration intérieure et l'artisanat.

    Tête en verre : Une épingle d'usage général avec une tête en verre résistant à la chaleur utilisée pour les tissus de poids moyen.

    Tête de verre extra fine : Tige fine de 0,5 millimètre avec une tête résistante à la chaleur utilisée pour les tissus délicats et la couture à la machine.

    Métallique : Épingle à tête en plastique de couleur argentée ou dorée utilisée pour la couture générale, l'artisanat et les projets décoratifs.

    Nacré : Tête colorée et nacrée utilisée pour la couture générale, les projets floraux, l'artisanat et les projets décoratifs.

    Plis : Épingle fine et pointue pour épingler les plis et pour les tissus délicats et légers.

    Quilting : Utilisée pour bâtir les couches d'un patchwork et épingler plusieurs couches de tissu. La longue longueur est également idéale pour les tissages amples, les fourrures synthétiques, les velours pelucheux, les tissus volumineux et les garnitures lourdes.

    Satin : Utilisé pour le satin et les tissus de poids moyen.

    Epingles extra longues en satin : Épingle extra longue avec une pointe effilée pour les tissus légers à moyens.

    Paillette : Épingle extra courte et fine pour épingler les paillettes et les garnitures fines, les appliqués à la main et les travaux manuels.

    Soie : Épingle antirouille utilisée pour les tissus en soie et synthétiques.

    Epingle super fine et pointue : Épingle fine de 0,5 millimètres spécialement conçue pour les microfibres et les tissus délicats.

     

    Les outils de coupe

    Les ciseaux 

    Des ciseaux bien aiguisés sont indispensables pour la couture. N'utilisez jamais vos ciseaux à tissu pour couper du papier. Cela émoussera vos lames et ruinerait vos ciseaux pour couper du tissu. Il existe de nombreux types de ciseaux différents. Savoir quoi utiliser et à quel moment peut être extrêmement utile. Voici un guide pratique pour vous aider :

    Ciseaux de couturière : ciseaux résistants conçus pour une couturière. Ces ciseaux coupent efficacement et en douceur une grande variété de matériaux.

    Les ciseaux à crans : ont des lames en dents de scie au lieu de lames droites. Elles sont utilisées pour ajouter une finition résistante à l'effilochage (zigzag) au tissu ou une finition décorative sur les tissus qui ne s'effilochent pas.

    Ciseaux d'appliqué : spécialement conçus pour couper de près les bords et les coutures alignées sans endommager le tissu.

    Ciseaux de broderie et ciseaux ou pinces à fil : idéaux pour couper, tailler le tissu, et couper les queues de fil.

    Informations supplémentaires :

    • Les ciseaux avec des lames plus courtes (7.5-12.5 cm) sont conçus pour couper dans les espaces restreints et des motifs complexes.
    • Les ciseaux avec des lames plus longues (20-25 cm) sont pour les coupes longues et nettes.
    • Utilisez des ciseaux recouverts de Téflon pour couper à travers les adhésifs pour éviter que les lames ne s'encrassent.

    Les cutters rottatifs 

    Les cutters rotatifs et un grand tapis rotatif sont excellents pour les tissus glissants, le molleton, le feutre et les suédines.

    Types de fil et conseils 

    Il existe plusieurs types de fil. Votre projet vous dictera généralement le type de fil dont vous aurez besoin, tout comme votre machine. Lorsque vous choisissez votre fil, assurez-vous de consulter votre manuel d'instructions, car l'utilisation d'un mauvais type de fil peut endommager votre machine.

    Dans la plupart des cas, vous devrez utiliser un fil tout usage.

    Pour les plus curieux, découvrez notre guide pour choisir son fil à coudre > 

    Conseils pour le choix de votre fil

    Lorsque vous cousez un tissu extensible tel qu'un tricot ou une matière élastique, utilisez du fil de polyester car il a une certaine souplesse. 

    • Le fil de coton n'est pas aussi solide que le polyester mais il convient bien au patchwork ou au quilting, aux tissus en coton plus légers et aux tissus en fibres naturelles.
    • Pour les tissus robustes qui s'usent beaucoup, le polyester convient bien, car il est résistant.
    • Lorsque vous choisissez la couleur du fil pour votre tissu choisissez une nuance plus foncée car le fil semble plus clair lorsqu'il est cousu.
    • N'utilisez pas de fil à coudre à la main dans la machine, il est uniquement destiné à la couture à la main.
    • Le fil à broder en rayonne est conçu pour les points décoratifs et la broderie à la machine où une brillance est souhaitée. Il n'est pas assez solide pour la construction.
    • Pour les surpiqûres audacieuses, comme sur les jeans, le fil à usage intensif donne une belle finition. Utilisez une aiguille à surpiqûres et une aiguille de plus grande taille pour pouvoir utiliser le fil plus épais.
    • Le fil invisible est généralement en nylon ou en polyester transparent et ne se voit pas beaucoup lorsqu'il est cousu.
    • Le fil pour surjeteuse est un fil fin en polyester sur un cône destiné à être utilisé sur les surjeteuses lorsque trois fils ou plus sont utilisés ensemble dans une couture.
    • Dans la plupart des cas, le même fil doit être utilisé dans la canette. Pour la broderie à la machine, il existe un fil de canette spécial qui existe noir et blanc. Lorsque vous utilisez du fil pour surpiqûres, on utilise souvent du fil universel dans la canette. Lorsque vous cousez des projets très résistants, tels que la toile et les tissus d'ameublement, le fil le plus lourd doit être utilisé à la fois pour l'aiguille et la canette.

     

    Les autres fournitures de couture

    Coussin à épingles : un petit coussin en peluche pour ranger les épingles à coudre ou les aiguilles à pointe acérée.

    Ruban à mesurer : un ruban à mesurer non extensible et flexible est utilisé pour prendre les mesures du corps afin d'améliorer la qualité de la couture et pour dimensionner correctement les patrons ou mesurer rapidement un objet ou un espace.

    Outils de marquage : les crayons de marquage ou la craie sont des moyens non permanents de marquer le tissu pour la couture de base.

    Découseur : utilisé pour enlever les points indésirables ou pour ouvrir les boutonnières. Il est doté d'un bout pointu qui se glisse facilement sous les points de couture et une lame tranchante dans la courbe qui tranche les points indésirables.

    Enfileur d'élastique : un dispositif pour insérer facilement l'élastique dans les gaines.

    Dé à coudre : un dé à coudre facilite les tâches répétitives en protégeant le bout du doigt de l'abrasion et du perçage accidentel. Il aide également l’aiguille à traverser des tissus difficiles à coudre.

    Cire d'abeille : Pour éviter les enchevêtrements et les nœuds dans le fil lors de la couture à la main, tirez le fil à travers la cire d'abeille pour enrober le fil.

    Tire-aiguilles : Les tire-aiguilles légers et flexibles sont essentiels pour la couture à la main, surtout pour la couture dans des tissus épais comme le coton, le denim ou le cuir, ou de coudre plusieurs couches de tissus.

    Fer à vapeur : utilisé pour repasser les coutures avant de les coudre.

  • Quelques conseils de couture

    L'exercice fait la performance !

    Avant de commencer un projet, entraînez-vous à coudre avec votre machine. Il n'est pas nécessaire d'enfiler votre machine. Vous pouvez tracer des lignes droites et des lignes courbes sur une feuille de papier ordinaire et coudre sur ces lignes. L'aiguille perforera le papier et laissera une trace de petits trous, ce qui vous permettra de vérifier votre précision.

    Une fois que vous vous sentez à l'aise, essayez d'enfiler votre machine et entraînez-vous à coudre sur une chute de tissu. C'est aussi simple que cela !

    Réaliser une couture

    1. Épinglez deux morceaux de tissu, endroit contre endroit, près du bord. Veillez à ce que les épingles soient placées perpendiculairement au bord du tissu.
    2. Placez votre pièce de tissu sous l'aiguille. Une couture habituelle est de 12/20 cm, assurez-vous que le bord du tissu est aligné sur la bonne ligne de votre jauge de couture ou de la plaque à aiguille, la pièce métallique plate que l'aiguille traverse. 
    3. Abaissez le pied-de-biche, ce qui maintiendra la pression sur le tissu et l'aidera à passer dans la machine à un rythme régulier.
    4. Abaissez lentement l'aiguille. Essayez de déplacer le volant pour abaisser l'aiguille, en veillant à maintenir le fil jusqu'à ce que quelques points soient faits.
    5. Appuyez sur la pédale de commande et commencez à coudre. Continuez à coudre, en retirant les épingles au fur et à mesure que vous les rencontrez afin de ne pas commettre d'erreur.

    L'astuce: Commencez toujours avec votre aiguille dans la position la plus haute.

     

    Coudre un angle

    Lorsque vous voulez tourner l'angle, abaissez l'aiguille jusqu'au bout dans le tissu. Vous pouvez utiliser le volant pour ce faire. 

    1. Relevez le pied-de-biche mais laissez l'aiguille dans le tissu.
    2. Faites pivoter le tissu, en laissant l'aiguille en position basse.
    3. Abaissez le pied-de-biche avec le tissu dans la nouvelle position et continuez à piquer.

    Une fois que vous êtes à l'aise avec les bases, vous pouvez essayer votre premier projet. Recherchez un modèle facile.

    Les oreillers, les taies d'oreiller et les tabliers sont tous de bons projets pour débutants. Au fur et à mesure que vous prenez de l'assurance, vous pouvez essayer un short ou une jupe. Lorsque vous serez prêts, jetez un œil à nos autres guides qui vous permettront de savoir quels sont les tissus à privilégier pour coudre des projets d’habillement (jupe, robe…) ou d’ameublement (rideaux, canapé, extérieur…).

     

    Le repassage

    Un bon fer à vapeur est essentiel au processus de couture car le repassage est une étape importante du processus de construction.

    • Utilisez une toile de presse lors du repassage pour éviter que le tissu repassé ne brille. Utilisez toujours la toile de presse pour appliquer l'entoilage fusible.
    • Si les tissus ont des fils métalliques brillants, réglez le fer à repasser sur une température basse.
    • Utilisez un coussin pour rouleau de couture pour ouvrir les coutures au fer à repasser sans laisser d'empreintes.
    • Avant de repasser un tissu synthétique, faites un essai sur un échantillon du tissu et ajustez la température si nécessaire.

  • Bien commencer avec les patrons de couture

    Choisir son modèle 

    Les patrons sont regroupés par type dans les catalogues de patrons. Naviguez jusqu'à la section qui contient le type de modèle que vous recherchez (par ex. robes, shorts, costumes), puis notez les informations suivantes.

    • Numéro du patron : utilisez ce numéro pour trouver le patron correspondant dans les tiroirs à patrons.
    • Vues du patron : ces dessins montrent quelles autres vues, ou versions, sont incluses dans le patron. Par exemple, pour un patron de robe, vous pouvez choisir une version avec des manches courtes ou longues, ou avec différentes longueurs de jupe.
    • Tableau des tailles de patrons et des mensurations : utilisez le tableau des mensurations dans le catalogue pour vous aider à déterminer la taille du patron à sortir du tiroir. Les tailles sont spécifiques aux marques de patrons et sont différentes de celles que vous pouvez porter dans les magasins de vêtements.

    Une fois que vous avez choisi un patron dans le tiroir, utilisez le dos de l'enveloppe du patron comme liste d'achats pour le tissu et les accessoires dont vous aurez besoin pour réaliser votre projet.

    Vous trouverez des suggestions de types de tissu pour un résultat optimal, une liste des articles de mercerie nécessaires pour chaque vue du patron (vous n'en aurez peut-être pas besoin de toutes) et un tableau des métrages. Le tableau des métrages vous indique combien de tissu il vous faut pour la taille et la vue du patron que vous coudrez. Les tissus existent généralement en largeurs de 115 et 152 cm, les métrages sont donc indiqués pour chacune d'elles.

     

    Utiliser un patron de couture

    Pour utiliser un patron de couture, suivez ces étapes simples :

    1. Posez les pièces du patron sur le tissu en suivant le plan de coupe du patron. 
    2. Utilisez un crayon de marquage pour tracer le patron sur votre tissu. Veillez à transférer tous les marquages et les encoches de découpe. Chaque patron utilise une série de symboles pour indiquer les éléments de conception, comme les boutonnières, les fronces et les encoches de découpe.
    3. Découpez tous les morceaux de tissu à l'aide d'une bonne paire de ciseaux de couture.
    4. Découpez chacune des pièces du patron en utilisant les lignes du guide de coupe correspondant à la taille que vous réalisez.
    5. Cousez les pièces ensemble en suivant les instructions pas à pas du patron.

     

    Vous en savez un peu plus sur quelques basiques de couture, et vous avez maintenant toutes les clés en main pour commencer les projets de couture dont vous avez envie. Alors à vos aiguilles !