Fabriquer ses couches lavables par le blog Par Issy

/ 14 commentaires

Par Issy nous présente son tutoriel couches lavables évolutives. N'hésitez pas à découvrir son blog tricot et couture ;)

Nous vous avons aussi concocté un guide couche lavable !

Vous êtes prêts ? C'est parti !

  • Difficulté : Je me perfectionne
  • Nécessite une machine à coudre : Oui

Ma liste de matériel

  • 60 cm de tissus PUL pour 3 couches, 120 pour 6 couches etc. Il s’agit d’un tissu plastifié étanche et extensible. J’ai choisi du blanc car c’est mixte et c’est la couleur qui passe le plus inaperçue sous des vêtements fins ou transparents mais vous pouvez vous éclater avec des couleurs plus funs !
  • Doublure
  • boutons pression par couche
  • 40 cm d’éponge bambou pour 4 inserts et 4 boosters
  • 32 cm de bande agripante côté velours par couche (de 2 cm de large)
  • 8 cm de bande agripante côté crochet par couche (Les bandes agripantes sont vendues dissociées. Dans le cas de ces couches vous aurez besoin de plus de côté velours que de côté crochet. Calculer ses fournitures au plus juste permet de faire de petites économies et évite les surplus.)
  • 50 cm d’élastique plat de 0,6 cm de large
  • Fil assorti

 

  • Voici les patrons:

PUL_devant

PUL_dos

Rabats

Doublure

Etape n°1 :

Laver l’éponge à 30 degrés. Un tissu éponge neuf n’absorbe pas.

Etape n°2 :

Coupez vos tissus et marquez tous les repères. Attention, le PUL a un sens. Il doit pouvoir s’étirer horizontalement. N’utilisez pas des épingles trop grosses sous peine de « percer » le PUL, placez-les de préférence dans les futures marges de couture et mettez-en un minimum. Tracez les emplacements des pressions (j’ai utilisé un stylo friction, en rouge les pression femelles et en bleu les mâles ; ok c’est stéréotypé mais au moins je ne me trompe pas…)

Etape n°3 :

Surjetez le bas des rabats devant et dos ainsi que de la doublure.

Etape n°4 :

Positionnez la doublure sur la couche envers contre envers et piquer à 0,5 mm du bord à gros points pour maintenir la doublure en place.

Etape n°5 :

Posez les boutons pression (personnellement je sous-traite avec mon homme). Mieux vaut le faire à ce stade qu’à la fin car en cas de problème vous ne gâchez pas une couche sur laquelle vous avez passé du temps.

Etape n°6 :

Positionnez un morceau de bande agrippante côté velours de 24 cm à l’emplacement prévu sur le devant et deux autres petits morceaux de 4 cm sur le rabat dos et piquez-en les pourtours. Ces deux derniers petits morceaux vont permettre de fermer les scratchs qui piquent lors du passage en machine à laver. Ainsi ils n’abîmeront pas de reste du linge que vous pourriez laver en même temps.

Etape n°7 :

Epingler endroit contre endroit le rabat dos et le rabat devant sur la couche. Piquez-les ensemble puis zig zaguer. J’ai préféré ne pas utiliser la surjeteuse pour cette opération car elle ne négocie pas très bien certains angles et je ne possède pas de pied de biche en téflon contrairement à ma machine à coudre. Ce pied permet de glisser correctement avec des matières comme le PUL.

Etape n°8 :

Surjetez le reste des rebords de la couche.

Etape n° 9 :

Piquez au point zig-zag 15 cm d’élastique de 0,6 mm de large sur la marge de couture du rabat dos en tendant l’élastique entre les repères.

Etape n°10 :

Faites de même avec deux élastiques de 17 cm sur les marges de coutures surjetées des côtés entre les repères.

Etape n°11 :

Rabattre les bords sujtetés vers l’intérieur et piquer pour venir former comme une coulisse à l’intérieur de laquelle l’élastique se retrouve prisonnier. Poursuivre cette piqure sans s’arrêter tout autour de la couche pour venir former une surpiqure.

Etape n°12 :

Epingler envers contre envers deux morceaux de scratch de 4 cm (l’un côté velours, l’autre côté crochet) et piquer sur la ligne bleue.

Etape n°13 :

Arrondir l’angle sans couper la couture.

Etape n°14 :

Mettre l’ensemble à cheval sur l’angle de la couche dos à l’emplacement prévu sans se tromper de côté et piquez les scratch à la couche.

Etape n°15 :

Pour l’insert et pour le booster surjtetez ensemble deux épaisseurs d’éponge. Vous pouvez même confectionner de petits carrés d’éponge pour laver les fesses de bébé et éviter ainsi les lingettes jetables.

Et voilà le résultat final de Par Issy !

N’hésitez pas à vous lancer vous aussi dans la confection de couches lavables !

 

14 commentaires pour “Fabriquer ses couches lavables par le blog Par Issy

Je commente
  1. 28 mai 2019
    mamankikou a écrit:

    Génial ce tuto !
    je trouve l’idée des couches lavables vraiment sensée : écologique ET économique !
    Merci Par Issy et merci Mondial Tissus pour l’arrivée en masse des tissus ECKoTex, Gots, pul, et pour ces tutos écolo 🙂

    1. 21 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      De rien, dans la famille on utilise des couches lavables depuis 3 générations!

  2. 3 juin 2019
    ChrisPR a écrit:

    j’adore ce tuto! par contre je n’ai pas de surjeteuse…. je surfile 2 fois à la place???

    1. 4 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      Je ne pense pas qu’il faille surjeter 2 fois. Je penserais qu’une seule fois suffit…

  3. 5 juin 2019
    Sophia a écrit:

    Je cherchais justement un tuto couches lavables, merci 🙂 les couches sont vraiment bien faites je vais tenter !

    1. 21 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      C’est un bon geste pour les fesses de votre bébé, pour la planète et pour votre porte-monnaie!

  4. 5 juin 2019
    GranMa a écrit:

    Merci pour ce Tuto absolument parfait. Je viens de réaliser la 1ère couche (sur les 3 prévues) pour essai : résultat vraiment impeccable, bien mieux que je n’espérais (juste une petite erreur à signaler sur le patron téléchargeable. Couleurs inversées sur le papier : pressions mâles, en haut du devant sont en rouge alors qu’elles devraient être en bleu, et inversement pour les autres). Ce n’est pas grave, en regardant les photos du tuto, on s’en aperçoit très vite, et on corrige !
    Fournitures : Dommage que je n’ai pas trouvé de tissu pul à motifs.
    Merci encore.

    1. 21 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      Désolée pour cette erreur… Je suis ravie que le modèle vous plaise. C’est vrai que ce serait aussi très sympa avec des motifs!

  5. 6 juin 2019
    Rose a écrit:

    Bonjour
    Le tuto m’a l’air bien mais je me pose des questions.
    Comment se pose l’insert dans la couche ?
    Et du coup le bébé est en contact avec le pul en dehors de l’insert ?
    Merci

    1. 21 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      Le devant de l’insert s’insère sous le rabat devant et le dos de l’insert sous le rabat dos. Dans l’ordre on pose sur la table la couche en PUL, puis on insère l’insert, on pose le booster dessus et pour finir le papier de protection (à acheter en magasin de puériculture). C’est cette feuille qui sera au contact des fesses de bébé. C’est une feuille biodégradable qui se jette avec le caca aux toilettes et permet de ne pas en mettre dans la machine à laver. N’hésiter pas à aller voir mon blog, j’y donne plus de détails!
      http://parissy.canalblog.com/

  6. 12 juin 2019
    Lucie a écrit:

    Bonjour,
    merci pour le super tuto.
    Cela correspond à quel taille ou poids d enfant ?

    1. 21 juin 2019
      Par Issy a écrit:

      J’ai commencé pour ma fille à 6 mois (avant les selles étaient trop liquides) et elle les a mises jusqu’à la propreté à 23 mois. Les boutons pression permettent de règler la couche à la taille de l’enfant. Pour ma fille je n’ai jamais eu besoin de passer au dernier cran et elle est de taille normale.

  7. 25 juin 2019
    monik a écrit:

    Bonjour,
    Merci pour ce tuto qui va intéressée les maman avec bébé.

  8. 24 août 2019
    Cousette86 a écrit:

    Bonjour, je souhaites en confectionner qqunes pour ma fille de 3 ans (15kg) qui met encore des couches la nuits.
    Est ce suffisement absorbant pour une nuit complète ? (Sachant que les jetables du commerce sont bien lourdes au réveil)
    D’avance merci.

Laisser un commentaireRépondre au commentaire

Ce tuto me plait !

Je partage :